Lecteurs critiques des meurois givaudan
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Des Amours singulières

Aller en bas

Des Amours singulières Empty Des Amours singulières

Message  FilsduSoleil le Mar 28 Avr - 22:50

20 €
Broché: 200 pages
Dimensions : 14 x 1,7 x 21,5 cm

Note 12/20

Un livre et pas un fascicule, enfin. Un petit livre au format "mini" A5.

Ce n'est ni le meilleur ni le pire mais ça se lit, en une demi journée…
L'auteur prétend parler d'amour mais c'est faux. Le sujet principal est l'identité sexuelle.
Le sujet est à la mode et du coup le traitement est moyennement intéressant mais on y apprend deux ou trois choses. C'est toujours ça. Il manque pourtant deux cas essentiels, que j'évoquerai dans le fil suivant.

Le livre est coupé en deux parties inégales. La première traite six petites historiettes et la deuxième catalogue sept témoignages que j'ai survolé tant ils n'apportent rien et sont en plus redondant avec la première partie.

Tout d'abord, vous serez sans doute étonné de la petite préface dans laquelle elle s'excuse du sujet traité, où elle redoute un peu le "qu'en-dira-t-on" !
Depuis quand ?  Je n'ose imaginer la terreur (supposée) lors de la présentation du premier livre "récit d'un voyageur de l'astral" avec l'être bleu en "héro" ! ! ! C'est un peu bizarre... En insistant un peu sur ce point, elle se plaît à se mettre en scène dans son propre livre… Ça donne une drôle d'impression. C'est nouveau !

Pour éviter l'effet catalogue (je suppose), elle a utilisé une formule scénarisée. Un mini scénario très simplet, réduit à sa plus simple expression, toutefois un fil rouge courre tout le long du livre: Un mystérieux être hermaphrodite venu d'ailleurs. Je vous laisse découvrir la suite.
Deux petites critiques. L'adjectif  "céruléen " est vraiment gonflant. Tout est céruléen. Le ciel, la mer, tout, et ceci presque  toutes les dix pages. Un prof de français qui lirait le livre, le badigeonnerait de rouge "RÉPÉTITIONS ! ! !" "RÉPÉTITIONS ! ! !" Quand on est un lecteur de la première heure des meurois-givaudan, c'est mignon cinq minutes mais là, c'est trop. Deuxièmement, elle insiste pratiquement à chaque historiette, sur le sexe indéterminé de son guide. Bon. Une fois, c'est normal, deux fois, on comprend que l'auteur ait été vraiment touché mais cinq ou six fois, c'est vraiment trop et ça détruit le plaisir de lire. Le lecteur n’est pas forcément un neuneu. Il a compris votre profond étonnement !

La deuxième partie est totalement inutile.  Elle n'est ni assez "voyeuriste" ni assez bas de gamme pour être du journalisme, ni assez bien pour ajouter quelque chose à la première partie. Une chose amusante toutefois, les intitulés sont des chefs d'œuvres de politiquement correct tartinés d'épithète savoureux du genre " Madame Micheline Chombier Schtroumpf-bidule-trans-hétéro-sexuelle-truc-machin". Waouh. T'as une putain de sexualité, dis donc ma p'tite micheline ! Bref, l'auteur ne juge pas. Ok. Certes. Mais sans juger les  gens, il aurait été plutôt saint de se poser des questions sur l'émergence explosive de ces "nouveaux" genres de sexualité  aussi complexes que  Schtroumpf-bidule-trans-hétéro-sexuelle-truc-machin, non ? ? ? (Voir le fil suivant)
Vous aurez compris que c'est un livre bisounours sur l'identité sexuelle: "Tout-le-monde-il-est-normal-dans-le-meilleur-des-mondes". Un livre sans aucunes violences. Disons que le talent d'écrivain d'AG amortit les violences qu'elle raconte. Malheureusement, la réalité n'est pas aussi rose…

Pour finir sur la critique de ce livre, voici une petite note d'humour, probablement involontaire de l'auteur. Elle finit le livre par un mot écrit en majuscule: INFINITUDE.
C'est bien un mot du dictionnaire mais on ne peut s'empêcher de sourire en se rappelant le bon mot de Ségolène Royale sur la muraille de chine concernant la "bravitude", lors d'un léger moment de connerietude !
Bah, faut bien rigoler ! ! !
FilsduSoleil
FilsduSoleil
Admin

Messages : 30
Date d'inscription : 30/09/2013

https://meuroisgivaudan.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Des Amours singulières Empty Re: Des Amours singulières

Message  FilsduSoleil le Mar 28 Avr - 23:19

Ce qui suit n'ayant rien à voir avec la critique du livre, mais un peu quand même avec le sujet, je le mets dans ce nouveau fil.

Dans le livre d'AG, je regrette que toutes les causes de ces "identiés-sexuelles-tout-à-fait-normales" aient des racines seulement psycholo-spirituelo-karmatico-sociétales.
Il a aussi été avéré que notre eau et notre nourriture sont gavées de pesticides, perturbateurs endocriniens et autres hormones féminines résidus de pilules contraceptives. Un peu de chimie vous fera du bien. Même si c'est étrange, beaucoup de pesticides ont une formule chimique proche des hormones féminines (œstrogènes). Ces produits donnés aux enfants et aux adolescents perturbent la chimie du cerveau, et par ce biais leur identité sexuelle. Cette source de "production" de transsexuel est pourtant primordiale. Avez-vous vu beaucoup de trans pygmé ? De trans Inuit ?, de trans en amazonie ? Bref, l'explosion de la transsexualité et consorts, se fait dans les pays à forte utilisation de la chimie, Europe, USA, Australie, etc.

Je me rappelle d'un reportage télévisé sur le "troisième sexe". Un catalogue bien trash de transsexuelles  et "autres"... Comme cet homme-homosexuel -travesti-en-femme avachi(e) sur un chaise délabrée, dans un taudis glauque de Paris qui avait passé une soirée de sexe, "enculé(e)-à-mort", la barbe naissante et bien visible,  les seins à l'air, (des seins de femme magnifiques), une clope au bec, un verre sur la table, visiblement exténué(e) mais contenté(e). Une scène digne d'un film de zombie et dans cette folie surréaliste, le journaliste lui pose une question un peu saugrenue: "Êtes-vous une personne normale ?" What a Face
Le travelo au visage féminin répondit d'une voie grave de Schwarzenegger et fatiguée par trop de tabac : "Tout à  fait normal ! ! !"." Je me sens vraiment normal, dans ma tête et dans mon corps, parfaitement normal.  Vous ne pouvez pas imaginer à quel point."
Travelling sur le taudis, fondu au noir.
On passe à un autre cas, lui aussi "tout-à-fait-normal": Un homme marié à une femme. Ils ont juste eu le temps de faire un enfant avant que l'homme après castration (un mot étrangement absent, l'avez-vous remarqué ?) ne devienne trans-femme et la femme devenant à son tour trans-homme et le petit gamin au milieu... à la fois heureux d'avoir des parents avec un regard plein de désespoir, à vomir.

Bref, je suis tout à fait d'accord pour ne pas juger personne. Cela n'ajouterait que de la souffrance à de la souffrance. C'est inutile. Mais en profiter pour fermer les yeux sur des désordres mentaux ou d'identité, non. Je ne suis pas d'accord, car ces désordres existent et c'est aussi une façon, politiquement correcte, de fermer les yeux sur de la souffrance. Pourquoi, ces gens, et parmi eux ceux qui le veulent, n'auraient pas le droit à une thérapie ?

Je connais que très peu d'homosexuels et pourtant ils ont tous en communs une chose qu'ils cachent ou nient le plus souvent: Ils souffrent de leur homosexualité et ce n'est pas à cause de la société. Et je ne vous parle même pas de ceux et celles qui ayant été déçus par l'autre sexe, change de sexualité. Encore de la souffrance ! Et il ne faut rien faire sous peine de se faire passer de "Réac" ?

L'école, les médias font croire que la normalité est une donnée qualitative et morale. C'est tellement incrusté dans les cerveaux, qu'aucune autre définition ne peut s'y substituer. Et pourtant, c'est faux. La normalité est une donnée quantitative, c'est la loi du plus grand nombre. Méditez. Rien de morale...


Connaissez-vous la caste des hijra ?
Non, je ne parle pas de l'émigration des premiers musulmans de La Mecque à Médine en 622. Non.
La caste des hijra est un groupe de transsexuel indien et même hindous. Malgré tout ce qu'on peut lire de bien sur eux, ils servent avant tout de prostituées de seconde zone. Leur vie est terrible. Leur mort aussi. D'ailleurs, la plupart ne choisissent pas la crémation. Ils choisissent d'être traîné (leur cadavre) derrière un char à bœufs aussi longtemps que possible afin d'être totalement démembré, dépecé, mangé par les animaux sauvages et les quelques chiens ou porc ici ou là.
Pourquoi ?
Parce que, croyant en la réincarnation, ils pensent qu'ils sont responsables de leur vie à la con, soit à cause d'une hésitation au moment de choisir leur sexe avant de se réincarner ou d'une mauvaise décision. Bref. Il n'est pas question de revivre une vie pareille. C'est pourquoi, ils vivent une vie et une mort la plus atroce et humiliante possible afin qu'une fois décédé, leur âme depuis le royaume des morts soit totalement et définitivement dégoûtée de ce spectacle. Guéri.

C'est très intéressant.
Voyez comme la culture intervient sur le traitement des identités sexuelles.
En Occident, la culture vous oblige à croire que c'est la nature qui s'est trompée. Le trans est une victime innocente et un passage chez le chirurgien va réparer une erreur de la nature.
En Inde, la culture oblige les gens à croire que vous êtes entièrement responsable de tout ce qui vous arrive. De plus, vous avez aussi l'obligation de corriger votre destiné, d'éliminer votre "mauvais karma". Ils choisissent donc de souffrir à l'extrême afin de ne pas retomber dans ce piège, dans une vie future.

Deux façons de réagir totalement opposées, sur un même sujet...

L'homme occidental traitera l'indien de monstre nazi et l'indien répondra que l'homme occidental fait partie des êtres hors-caste, c'est à dire inférieur à la caste des intouchables !

Vive la différence des cultures afro elephant
FilsduSoleil
FilsduSoleil
Admin

Messages : 30
Date d'inscription : 30/09/2013

https://meuroisgivaudan.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Des Amours singulières Empty Re: Des Amours singulières

Message  manusia le Dim 29 Jan - 3:27

C'est drôle je ne connaissait pas cette caste de travestis indiens mais pourquoi une idée de culpabilité par rapport a cela ?
On ne répare pas une erreur de la nature (ca c est un vieux cliché surement homophobe du siècle dernier les homosexuels sont des délinquants des malades mentaux qu il faut soigner c est a dire transformer en hétérosexuels bon courage lol !

(Avouez que c est un peu lourdingue de nos jour et que çà ne colle pas avec ce que nous observons )

On aide un être a se sentir en phase avec la façon dont il se pense les Hollandais l ont biens compris en intervenant avant la puberté en France faut pas trop bousculer la nature et les institutions même si c est pire ensuite pour les personnes sentez donc dans quel monde nous évoluons si moderne et tellement moral !

Alors pour ce qui ai de cette secte que je ne connaissait pas vous m avez mi le doute et je me suis dit est ce vraiment comme cela en Inde ?

j ai donc googlé en bon ignorant le nom de la secte en question j ai trouvé ça et j étais rassuré les indiens n étaient pas devenu des Barbares depuis mon dernier voyage a Bombay qui a changé de nom depuis !

"Les Hijras sont considérés en Inde avec respect et méfiance. Respect, car leur castration est très symbolique par le fait que l'individu mâle est celui par qui la famille est perpétuée et leur castration leur confère un pouvoir de fertilité pour les hindous. C'est pour cette raison qu'ils assistent, contre rémunération, à des mariages et ainsi assurent que le couple soit fertile. La méfiance vient du fait qu'ils sont également considérés comme capables de jeter le "mauvais œil". Ainsi, quand ils sont en colère, ils frappent leurs mains fortement pour effrayer la population car le claquement des mains rappelle le claquement des corps durant un rapport sexuel.

Depuis la colonisation de l'Inde par le Royaume-Uni, la perception des hijras a changé et une partie de la population les méprise pour des raisons homophobes. Ce changement de perception par la société pousse certains à s'identifier comme femme et non comme asexué. Beaucoup pratiquent le travail du sexe."

la fin de l article est éloquent les travestis indiens seraient moins bien tolérés depuis l injection de morale Victorienne dans la culture hindou traditionnelle et çà me ne m étonne pas du tout dans beaucoup de sociétés traditionnelles contrairement a ce que vous dites :

non seulement il y a ce phénomène de transsexualité on pense aux ré ré de tahiti qui participent a la vie sociales et vivent comme des femmes tous ceux qui ont été en Polynésie les connaissent et comme je ne suis pas un spécialiste en bon idiot au sens grec ἰδιώτης, idiốtês
(moins péjoratif que aujourd’hui celui qui n est pas du village et donc ignore les chose un ignorant un sot)

Je cherche donc sur le net en bon idiốtês et je trouve pleins d exemples de transsexuels dans des sociétés traditionnelles et cela depuis fort longtemps voici donc :

" Le transsexualisme a toujours existé, partout dans le monde. Des identités de genre intermédiaires, entre les polarités cisgenre, sont apparues dans de nombreuses cultures, notamment Mahus à Hawaï, Acaults en Birmanie, les Faikakekines aux Tonga, new half au Japon, Hijras en Inde, muché chez les Zapotèques du Tehuantepec Juchitan, rae rae en Polynésie, fa'afafine aux Samoa, woobie en Côte d'Ivoire, femminielli en Italie, etc. Il existe également, à Oman, des hommes (identité sexuelle) très parfumés, et maquillés, nommés Xaniths qui ont le droit de partager la vie sociale des femmes, à l'instar des Hijras en Inde qui ont subi une émasculation complète, s'habillent et vivent en femmes, et sont des parts essentielles de certains rites de base de la société indienne traditionnelle. Maintes sociétés ont ainsi inclus un sexe tiers permettant d'intégrer les personnes homosexuelles et, souvent, aussi les personnes transsexuelles, transgenres, intersexes, androgynes, etc. Selon les groupes, la position sociale de ces genres est très variable. Nombre de sociétés amérindiennes recrutent leurs chamans dans ces groupes."

En conclusion je dirais que ce n est surement pas un problème de la nature contrariée des hommes trans (et pourquoi vous n avez pas parlé de l homosexualité des lesbiennes ?)

C'est plutôt une triste limite au rôle qui nous est attribué par notre sexe de naissance dans notre monde occidental !
intolérant tout imprégné de culture judéo-chrétienne ou le modèle Masculin tout puissant du passé diminue la femme inférieure et soumise !

Ce modèle bien que intellectuellement archaïque est toujours extrêmement actif il dirige le monde de l entreprise aux plus hautes fonctions étatiques regardez comment certains chefs d état en ce moment même (je ne cite pas de nom a vous de trouver mais si vous vous trompez c est pas grave ils sont en fait très nombreux donc vous serez dans le bon quand même bon !!!) méprisent les femmes et combien de femmes sont chef d état alors vous comprendrez pourquoi cela dérange quant une homme se met a se penser femme et qu on peut ainsi prendre facilement les sociétés tolérantes matriarcale pour des tas de barbares sanguinaires intolérants !

Laughing



manusia

Messages : 7
Date d'inscription : 14/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Des Amours singulières Empty Re: Des Amours singulières

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum